L’avenir du commerce en centre-ville : retour sur la table-ronde PAMINA

Cette table-ronde s’est tenue le 15 avril dernier et rassemblait, pour le versant Français, entre autres :

Monsieur C. Sturni, Député Maire de la Ville de Haguenau
Monsieur A. Christophel, Town Manager de la Ville de Haguenau
Monsieur JM. Staerlé, Business Development Manager ADIRA
Monsieur D. Platz, Directeur du Développement Economique
Monsieur N. Schmitt, Maire de Schweighouse/Moder
Monsieur R. Barth, adjoint au Maire de Schweighouse/Moder
Monsieur G. Schrodi, Président de la Fédération des Commerçants, artisans et Prestataires de Haguenau et Schweighouse/Moder
Madame G. Werle, Directrice Commerce et Tourisme à la CCI de Strasbourg
Pour le secteur de l’Immobilier Commercial, Monsieur B. Rogé de l’agence Espaces & Commerces
Ainsi que de nombreux commerçants du centre ville de Haguenau et des environs.

« Cet événement organisé par le club des développeurs PAMINA, a rassemblé près de quatre-vingt développeurs économiques, élus, et commerçants, originaires des deux rives du Rhin.
Après l’accueil par Claude Sturni, député-maire de Haguenau, et Ralf Eichhorn, président du club des développeurs PAMINA, la présentation du cas de la ville de Haguenau a montré l’exemple d’un centre-ville rénové dans une démarche de dix années allant de la conception du projet, jusqu’aux derniers aménagements récemment inaugurés.

Les intervenants français et allemands ont ensuite débattu lors de la table-ronde, des freins et opportunités pour le commerce au cœur des villes.Ces échanges ont notamment été l’occasion de revenir sur les fonctionnements respectifs des territoires de part et d’autre du Rhin, qui malgré leur proximité géographique, présentent des modes d’aménagement différents.

Les pistes de réflexion pour l’avenir vont dans le sens d’une valorisation accrue des cœurs de ville, qui représentent, au-delà de lieux de commerce, l’identité d’une ville et le lieu de vie de ses habitants. Pour cela, l’équilibre de la diversité des commerces doit être maintenu, car c’est un des facteurs de l’attractivité d’une agglomération.

De l’avis des participants, la tendance pour l’avenir est à la densification de l’offre commerciale et des services au cœur des villes, en cohérence avec le stationnement, les transports en communs, et l’ensemble de la politique d’urbanisation. Par ailleurs, la dimension d’animation du centre-ville est de plus en plus prépondérante, et se traduit par des événements portés non seulement par les commerçants, mais aussi par une implication plus forte des municipalités ».

Pour en savoir plus, merci de vous adresser à Jean-michel Staerlé à l’ADIRA.

tble ronde

Source : www.adira.com